Les actualités de Tout le monde contre le cancer

Le Mont-Blanc comme point d’orgue d’un défi hors norme au profit des enfants malades

Nos Anges Gardiens sont définitivement étonnants, différents et surtout remarquables de volonté ! Petite présentation de l’un d’eux, Sandy, un Ange Gardien sportif en or !

 

Bonjour Sandy, tu es à l’initiative d’un super projet au sein de l’association, un projet sportif complètement fou on peut le dire, et nous voulions en parler avec toi !

Avant tout ça, est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

Je me présente Sandy Chevillard, ancien marin d’état j’ai quitté la marine afin d’assouvir mes véritables objectifs professionnels, c’est à dire Guide/Alpinisme, je suis donc en cours de formation, mais je continue de temps en temps à servir la France étant encore engagé dans la réserve opérationnelle sur la base navale de Toulon. Je suis passionné de lecture, de nature, de cosmologie, des sciences en général, et de sport. Je pratique l’escalade, la musculation avec le poids du corps, la randonnée, le VTT…

Est-ce que tu peux nous expliquer le premier défi que tu as relevé pour l’association ? Un défi Corse !

Oui ce premier défi était bel et bien un défi Corse, une traversée de plus 180 km du sud au nord de l’île avec quelques 11 000 m de dénivelé positif, un paysage époustouflant, une aventure sur 8 jours en autonomie complète qui s’est très bien passée comme en témoignent mes deux jours d’avance sur la date l’arrivée programmée. Le faire au profit des enfants m’a donné des ailes.

Tu as toujours été très sportif ou c’est venu sur le tard ? Pour ce défi en particulier ?

Je ne dirais pas “très” sportif mais la nature m’a dotée de capacités physiques que je n’avais pas encore utilisées et depuis que je m’y suis mis, on peut dire que c’est comme une drogue, je suis devenu fanatique du dépassement, et cela me plaît.

Ca ressemble à quoi la journée type d’une préparation pour le GR20 ?

Pour préparer le GR20, c’est sport et nature, vélo, randonnée et des nuits de bivouacs à dormir avec l’essentiel. En 8 jours il faut se bouger un peu donc, je n’ai pas lésiné sur le cardio mais en 16 jours c’est très faisable. Faire de la marche en dénivelé positif aide beaucoup, le tout est de le faire avec plaisir. Donc se préparer un minimum.

Et pourquoi avoir choisi d’y associer notre cause ?

A l’origine le défi n’était que sportif et durant mes entraînements (les randonnées ouvrent l’esprit et l’on réfléchit beaucoup en pleine nature :), l’envie d’aider est venue naturellement, j’ai donc contacté plusieurs associations et “Tout le monde contre le cancer” m’a ouvert sa porte et je m’y suis glissé, maintenant j’y prends vraiment un réel plaisir et j’ai vraiment l’envie d’aider un maximum. Donc c’est parti.

Tu peux nous parler de ton meilleur souvenir sur le GR ? Un moment spécial ?

La vue des sommets aux arrivées des refuges ou durant le parcours, les rencontres avec la faune et la flore. Le moment spécial, se glisser sous la tente et bien se reposer en attendant l’aventure du lendemain.

Avec le recul, quel regard portes-tu sur cette expérience ?

Allez plus haut et plus loin pour l’association, j’ai vraiment envie de m’investir et dans le même temps de découvrir de belles choses à présenter aux enfants, je ne sais pas encore comment, mais j’aimerais vraiment cette fois-ci présenter l’aventure aux enfants (sous forme de documentaire par exemple…).

Bon et parlons du futur un peu aussi, puisque tu as décidé de repartir pour un défi sportif… Tu peux nous le présenter ?

C’est un départ à partir du village de mon enfance (Charmont) en VTT en direction des Alpes (500 km) jusqu’à Bonneville, puis je vais effectuer un parcours VTT/Pédestre/Alpinisme où je vais gravir 10 sommets en terminant par le Mont-Blanc, une fois le Mont-Blanc gravit, l’objectif final sera de revenir jusqu’à Charmont à vélo.

A tes yeux, c’est plus dur que ce que tu as fait en corse ?

Je pense que cela va être plus difficile au niveau de l’endurance avec la partie VTT.

Comment et où trouves-tu la motivation de repartir déjà à l’aventure ?

Je n’ai pas eu besoin de la trouver 🙂 elle était déjà présente pendant le parcours du GR20, pendant ce défi je songeais déjà à repartir avant même d’être arrivé à Calenzana, la dernière étape du GR.

Tu as même mobilisé des partenaires autour de toi, tu peux nous en dire plus ?

Oui donc pour ce prochain défi, j’ai besoin de matériel spécifique notamment en alpinisme, mais j’aimerais aussi filmer l’aventure professionnellement parlant, pour avoir un rendu le plus présentable possible. Pour l’instant, j’ai trouvé quelques partenaires comme CROSSCALL, IGN, Simalti, Chullanka… Je suis encore en pleine recherche.

Qu’est-ce que tu appréhende le plus dans ce défi ? Un sommet précis ? La distance ? La répétition ?

Le Mont-Blanc, car ça sera ma première en haut montagne, le VTT ne me fait pas peur car le dénivelé ne va pas être insurmontable étant donné que je vais suivre principalement des cours d’eau, mise à part la traversée du massif du Jura, avant de rejoindre les points de ralliements pour les différentes étapes pédestres.

En parlant du Mont-Blanc, tu sembles avoir une relation spéciale avec la montagne, c’est un milieu qui te plait ?

La beauté du paysage, le calme des lieux et le bonheur d’arriver dans les hauteurs et s’approcher des étoiles 🙂 Par la suite, je vais m’installer en montagne. Ce sera ma vie 🙂

Comment se présente la préparation que tu t’infliges ? C’est déjà commencé ?

La préparation à bel et bien commencée, c’est sport tous les jours, un jour sur deux, musculation du haut du corps et l’autre jour cardio avec le VTT. Je suis aussi à présent licencié au club alpin, ce qui me permet de faire de l’escalade tous les samedis ainsi que de la randonnée. Je vais aussi bientôt attaquer la randonnée raquette et l’alpinisme. Sachant que je débute mes préparations à la formation guide/alpiniste au mois de janvier, cette préparation va aussi entrer en compte avec l’entraînement du prochain défi.

Un message à faire passer à tous les lecteurs ?

Merci à tous de me lire, comme je le disais plus haut, je suis encore un “novice” dans le domaine associatif mais je m’engage à faire de mon mieux au profit des enfants et des familles. Faire connaître l’initiative afin de lui donner une certaine notoriété et donc pouvoir récupérer un maximum de potentiels donateurs. Les 5 000€ que j’aimerais récolter constituent déjà une belle somme, et si je pouvais faire mieux…

Merci beaucoup Sandy, merci pour ton partage et le courage que tu déploies sur le terrain !

Vous voulez suivre Sandy ? L’encourager ? Faire un don pour le soutenir ?

Rendez-vous sur la page Facebook de son défi Corse, en attendant les mises à jour pour son nouveau défi Mont-Blanc !

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

Tout le monde court contre le cancer, la page Facebook sport de l’association,

Ange GR20, la page Facebook de Sandy pour le suivre dans ses folles aventures,

– le lien de la page Alvarum de Sandy pour le soutenir : cliquez ici.